Vous êtes ici : Accueil du site > Blog > Jeux vidéo
1 vote

Far Cry Primal par un nul

Mis en ligne le samedi 5 mars 2016 à 00h08, par Jean-Philippe Guihard (Date de rédaction antérieure : 20 février 2016).

 

Dans cette dernière itération de la série des Far Cry, nous voilà envoyés au temps de la préhistoire. Je dois avouer avoir longtemps hésité avant de l’acheter. Comment allait-on pouvoir jouer à ce Far Cry alors que les éléments qui ont fait sa force étaient transposés à une période où les jet skis, hélicoptères et autres parapentes n’existaient pas  ?

Le gros avantage de ce jeu est justement son dépaysement, tant géographique, qu’historique. À vous de survivre dans cette jungle animalière, humaine et artisanale. Les développeurs du jeu ont poussé la chose jusqu’à inventer une protolangue qui fait que tous les dialogues sont de l’époque. Le tour de force est que l’on commence à se familiariser avec cette langue petit à petit et pouvons ainsi ne pas être obligé de lire les sous-titres par moment. Il faut dire que les situations de vie sont assez basiques et que, à part cueillir et chasser, il n’y a pas grand-chose à faire.

C’est par ailleurs le défaut de Far Cry Primal. C’est assez routinié au début. L’autre point noir est aussi son côté boucherie. Âmes sensibles, s’abstenir...

 

Conseils généraux pour bien débuter :

Avancez dans l’histoire sans trop vous occuper des missions annexes et autres cueillettes jusqu’à ce que vous ayez débloqué les compétences de domptage des animaux et votre chouette.

Bâtissez la hutte pour votre Chaman et pour Sayla. C’est à partir de ce moment que vous pouvez vous plonger dans l’histoire proprement dite.

Privilégiez la furtivité :

Dans far Cry Primal, il n’y a pas de fusil Sniper, mitrailleuses et autre bazooka pour vaincre vos ennemis, que ce soit les méchants Udam ou les animaux. De ce fait, étudiez bien votre environnement et faites des éliminations furtives pour survivre dans ce monde hostile.

En plus d’être efficace, la furtivité est un bon moyen de diversifier les missions qui sont assez semblables.

Arme préférée :

Mon arme préférée est l’arc. En effet, avec ce dernier, vous pouvez éliminer les ennemis discrètement et directement avec un tir à la tête. L’autre avantage est que vous récupérez vos flèches sur les cadavres. Ainsi, vous ne devriez pas être démuni en munition.

Mon autre arme est la sagaie qui est une arme assez rapide et qui peut être lancée à la tête de vos ennemis.

Avant-postes :

Libérez ces avant-postes régulièrement, car ils vont vous permettre de prendre possession d’un territoire, mais surtout vous offrir des lieux de voyages accélérés. Dans Far Cry Primal,vous ne pouvez vous déplacer qu’à pied et cela peut être long et fastidieux compte tenu de la distance et du terrain.

Pour libérer un avant-poste, la tactique est d’approcher de ce dernier, vous cacher et lancer votre chouette pour repérer la typologie des gardes (fantassin, garde, vigile...). Observez bien les alentours proches et en hauteur, car il y a souvent un garde qui surplombe l’avant-poste. Une fois tout le monde marqué, profitez de votre chouette pour éliminer celui qui est en hauteur ou celui qui risque de vous gêner pour entrer discrètement dans cet avant-poste.

Ensuite, éliminez discrètement le ou les vigiles afin qu’ils ne donnent pas l’alerte. Si cela paraît trop ardu, repérez la grosse corne afin de la détruire. Cette corne correspond aux boitiers déclencheurs d’alarme de Far Cry 3 et 4.

Une fois la compétence vous permettant de monter sur un mammouth, n’hésitez pas prendre les avant-postes en chevauchant la bête, ce qui vous facilitera grandement la vie. Il va sans dire que vous pourrez prendre l’avant-poste avec discrétion dans cette option.

Missions annexes Choc tribal :

Far Cry Primal - icone choc tribalFaites ces missions assez courtes afin de gagner de l’expérience et aussi des points de compétence. Elles ont un début, une icône orange avec un point d’interrogation. Une fois la mission acceptée, une nouvelle icône orange sans le point d’interrogation va apparaitre sur votre carte. Faites attention, car elle peut être assez éloignée du lieu où vous vous trouvez.

Usez et abusez de votre chouette :

Votre chouette vous permet de repérer les lieux en marquant les différents ennemis présents. Observez bien la petite icône au-dessus de leur tête. Une fois en vol, profitez-en pour éliminer un ennemi via votre chouette. Il y a un succès à la clef si vous en tuez 15 de cette façon.

Type d’ennemi :

Far Cry Primal - vigile corneIl y a différents types d’ennemis que l’on peut reconnaitre via l’icône présente au-dessus de leur tête : simple soldat, garde puissant...

Faites bien attention aux vigiles qui ont une corne sur eux. Ces vigiles peuvent sonner du cor et faire venir des renforts. Éliminez-les discrètement afin qu’il ne sonne pas. Vous les reconnaitrez à la petite icône beige et au fait que votre chouette ne peut les tuer au début du jeu. Une fois votre chouette améliorée, vous pourrez éliminer tous les types d’ennemis.
Accessoirement, il y a un bonus de furtivité à la clef lorsque la mission a réussi.

Sauvegarde manuelle :

Far Cry Primal - sauvegarde manuelleVous pouvez sauvegarder manuellement votre progression, ce qui devient de plus en plus rare dans les jeux en ce moment.

Allez dans le menu du jeu, et faites Sauvegarde tout simplement. C’est une option indispensable, car les points de sauvegarde automatique sont assez aléatoires me semble-t-il, surtout quand vous chassez au petit bonheur la chance.
Pour autant, si vous mourez, vous vous réveillerez dans le dernier feu de camp et non à la dernière sauvegarde.

Peau de cerf :

Far Cry Primal - peau de cerf {JPEG}Si vous n’arrivez pas à attraper des cerfs, car ils disparaissent mystérieusement (bug ?) alors que vous les apercevez, faites un voyage rapide et revenez sur la zone pour y arriver.

J’ai eu cette situation au début du jeu afin de pouvoir créer la hutte de Sayla.

Plumes d’oiseau :

Écoutez votre environnement et si vous entendez des oiseaux, tuez une bête ou un ennemi et cachez-vous à proximité. Des oiseaux vont venir se nourrir du cadavre. Tuez-les et récupérez leurs plumes.

Trouver des ressources :

Il n’y a pas de recette miracle pour trouver des ressources dans Far Cry Primal. Une aide vient de la description des ressources à acquérir. En effet, vous trouverez des indications, certes floues, sur les endroits favorables.

Procédez avec méthode à chaque fois que vous découvrez une nouvelle partie du monde d’Oros. Faites le point dans votre inventaire sur vos besoins en ressources pour améliorer vos armes, votre camp... et fixez-vous des priorités dans votre récolte.

Amélioration village et armes :

Far Cry Primal - Cache de récompenses {JPEG}Si vous manquez de certaines ressources pour améliorer vos huttes, vos armes, allez dans un camp et ouvrez le menu de votre cache de récompenses. Vérifiez que ces ressources ne sont pas déjà disponibles dans votre réserve. Dans l’affirmative, transférez les dans votre sac pour pouvoir les utiliser sur le champ.

Les animaux plus ou moins rares :

Far Cry Primal par un nul - trainée animal rarePour apprivoiser, ou trouver des peaux d’animaux rares, allez tout simplement dans la zone ad hoc. Passez en vision de chasseur et cherchez un animal qui a une fumée jaune derrière lui. Cette trace de fumée signe son caractère rare. Vous n’avez plus qu’à l’apprivoiser ou à le tuer.

Si vraiment, vous n’en trouvez pas, ou s’il s’est enfui, allez à un feu de camp, reposez-vous et revenez. Normalement, il sera à nouveau présent dans la zone.

Voir en ligne : Ma playlist de Far Cry Primal sur YouTube

SPIP | À propos de ce site | Contact | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

1996 - 2017