Vous êtes ici : Accueil du site > Blog > Jeux vidéo
17 votes

Brink

Mis en ligne le dimanche 31 juillet 2011 à 19h30, par Jean-Philippe Guihard (Date de rédaction antérieure : 21 février 2011).

 

Brink - XBoxVoici le deuxième jeu que j’ai attendu avec impatience. Les différentes informations distillées par le studio laissaient à penser que ce serait d’une grande qualité graphique avec d’affiché haut et fort un choix esthétique basé sur une palette de couleur riche et contrastée. « La couleur est de retour dans les shooters ! » est le slogan de ce jeu. Et bien, c’est vrai, la couleur est bien présente et un vrai plaisir des yeux.

Le gameplay semble vouloir apporter quelque chose de neuf dans la façon de jouer, mélangeant le mode solo et le multi. En outre, il y aura des possibilités quasi infinies de personnaliser son personnage, et naturellement, son arsenal. C’est un jeu qui ne commence à s’apprécier qu’à partir de 4 heures de prise en main et du niveau 4 de compétence. Soyez donc patient avant de le jeter.

 

Le premier DLC sort le 3 août :

Brink - premier DLC

Le 3 août sort le premier DLC pour Brink accompagné d’une mise à jour dite majeure. Ce DLC est gratuit jusqu’au 17 août et sera ensuite payant. Profitez-en car il y aura 2 nouvelles cartes et l’Agent du Renouveau, une classe supplémentaire.

  brink par et pour les nu.. :

Premier point à avoir en tête au début, c’est le bazar complet. Il en arrive de partout et il faut oublier ses réflexes traditionnels d’arrêt-viser-supprimer. Brink est très perturbant au début, car il faut bouger tout le temps. Et quand je dis tout le temps, c’est vraiment en permanence. Cela a pour conséquence que l’on n’apprécie rien des décors et autres qualités graphiques du jeu. En outre, pas le temps d’anticiper quoi que ce soit, on bouge et on bouge. C’est assez pénible comme façon de jouer. Il faut alors prendre ses repères dans les lieux, les objectifs à accomplir, les différentes touches de la manette et ne pas se désoler de trop. En fait, il faut au moins 3 bonnes heures de découverte pour appréhender le jeu et ainsi, commencer à éprouver du plaisir dans cette nouvelle façon d’appréhender Brink. En outre, ce n’est qu’une fois atteint au moins le niveau 4 que vous pourrez réellement avoir un impact sur les situations qui se jouent obligatoirement collectivement.

Ce jeu est un jeu qui se joue en équipe. Vous êtes 8 et vous ne pouvez pas vous en tirer sans jouer collectif. N’essayez pas de passer en force, en solitaire, cela ne peut pas fonctionner, car les ennemis sont eux aussi en équipe et savent utiliser cette capacité.

Pas de panique, vous êtes obligés de mourir régulièrement.

Brink - défi escort {JPEG}Je vous conseille d’aller faire une mission annexe de défi histoire de vous roder plus tranquillement au jeu. Faites-le le plus tôt possible dans votre progression car, plus vous avancez en expérience, plus ces défis seront durs. En outre, ces défis sont le seul moyen d’améliorer vos armes et capacités.
Le défi « escorte » d’un robot est une bonne mission pour commencer.
Lors des défis, essayez de les faire à plusieurs car plus vous avancez, plus cela se corse terriblement.

N’hésitez pas à changer de classe suivant les missions. Certaines présentent peu de médecins et il peut être très utile que vous preniez cette fonction pour aider vos coéquipiers. Découvrez chacune d’elle et décidez-vous pour une ou deux pour le reste du jeu afin de les améliorer à bon escient.

Réfléchissez à votre morphologie pour chaque mission. Vous pouvez choisir entre léger, moyen et fort une fois un certain niveau atteint. D’où l’intérêt de faire les défis rapidement. La corpulence légère vous permet d’accéder à des endroits inaccessibles grâce au SMART. Par contre, vous ne pouvez que prendre des armes légères. Le moyen en comme son nom l’indique, une posture intermédiaire. La morphologie lourde est plus puissante face aux attaques ennemies, utilise des armes lourdes, mais court lentement et ne peut que sauter de petits obstacles.

Brink - panneau de personnalisation des capacités {JPEG}Ne faites pas comme moi, n’oubliez pas que dans le panneau de personnalisation des capacités, il y en fait 5 panneaux permettant de personnaliser les capacités des différentes classes : les capacités universelles, celles du soldat, du médecin, de l’ingénieur et de l’opérateur. J’étais passé complètement à côté des 4 capacités spécifiques.

Pour mémoire, voici les classes :

  • Brink - capacités de la classe soldat {JPEG}Le soldat élimine tout ce qui bouge et donne des munitions à ses collègues. Il s’agit de la classe standard du jeu et à mon gout, pas fondamentalement de la classe la plus intéressante, car sans grand relief de jeu sauf à aimer rentrer dans le tas comme un bourrin.
    Il possède en standard la recharge de munitions et le cocktail Molotov.  
  • Brink - capacités de la classe médecin {JPEG}Le médecin soigne les coéquipiers et augmente le niveau de santé.
    Si vous choisissez cette classe, n’en faites pas trop en termes de ménage et concentrez-vous sur la réanimation de vos coéquipiers et sur l’augmentation du niveau de santé de ceux qui ne sont pas encore inanimés. En effet, le médecin n’est pas immortel. Estimez bien le nombre de médecins dans l’équipe avant de choisir cette classe.  
  • Brink - capacités de la classe ingénieur {JPEG}L’ingénieur pose des mines, construit des tourelles automatiques et autres joyeusetés.
    Il faut toujours essayer d’en avoir au moins 1 dans l’équipe et n’oubliez pas d’augmenter ses capacités, notamment pour acquérir celle de construction de tourelle automatique. Ces dernières sont une vraie aide dans les situations refermées de type couloir. Attention, on peut vous les désactiver donc surveillez les d’un coin de l’œil..  
  • Brink - capacités de la classe opérateur {JPEG}L’opérateur peut voir les mines ennemies, pirater les systèmes informatiques.
    En plus, il peut se déguiser en membre du clan adverse afin de les éliminer subrepticement. Attention à ne pas vous faire découvrir ce qui ne saurait pas tarder. Vos adversaires connaissent eux aussi le truc et s’en aperçoivent vitre.
    C’est un bon truc pour aller jusqu’à un objectif à accomplir tout en sachant que vous perdrez ce camouflage une fois que vous aurez interagit avec l’objectif.   Faites de même pour les armes qui sont à personnaliser classe par classe.

Mission 1 version sécurité :

Avant toute chose, j’ai du faire au moins 2712 fois cette mission avant de la réussir. En fait, oubliez la façon de jouer consistant à vouloir y arriver pour y arriver. Prenez le temps dans cette première mission de changer de classe pour voir laquelle vous sied le mieux. Ne faites pas un systématique « foncez dans le tas pour y arriver ». Découvrez la carte qui recèle beaucoup de surprises, coins cachés, raccourcis à activer, différentes façons de faire pour arriver au but. En bref, tout au début, c’est la panique et petit à petit les repères se prennent et le recul face aux situations aussi.

Brink - Succès Boom !Dans ce niveau, vous allez débloquer différents succès. Restez en classe soldat pour cette première partie. Cela vous permettra de poser la bombe sur la porte et ainsi de gagner le succès « Boom ! ».

Les 2 objectifs sont précis dans cette mission.

Brink - mission 1 placer une charge sur la porte {JPEG}Le premier consiste à aller placer une charge sur la porte, de défendre cette porte le temps qu’elle explose. Pour ce faire, vous avez 2 options car vous pouvez placer la charge explosive d’un coté ou l’autre de cette porte blindée. Notez l’aide qui est donnée en haut à gauche. J’ai la capacité de renforcement des dégats activée et en appui sur la touche ad hoc va augmenter de ce fait les dégâts que je vais causer aux ennemis. Jetez toujours un œil à cette partie de l’écran pour savoir ce que vous pouvez faire.

Arrivé en bas du premier escalier, vous montez les marches et :

Brink - succès Désolé, c'est à vous ?Soit vous allez à droite affronter la résistance. Au passage, allez activer le poste de commandement à droite. Attendez qu’il soit repris par la résistance, puis reprenez-le pour acquérir le succès « Désolé, c’est à vous ? ».

Soit vous passez par la gauche où vous trouverez aussi un poste de commandement pour avoir le même succès que par la droite.

Le deuxième objectif consiste à accompagner un otage vers la sortie. Celui-ci a le gros défaut de se trainer lamentablement en chemin. Il faut dire qu’il est drogué et que le temps est compté.

Brink - carte de la mission 1 extraite du Prima Games guide.Voici la carte de la partie 2 de la première mission. Elle est extraite du guide publié par Prima Games et en vente ici. Il s’agit du guide dont j’ai parlé ci-après. J’attend avec impatience le livre qui est parti hier des États-Unis. J’ai ajouté en rouge le chemin une fois le générateur activé.

Tout au long du chemin, vous aurez aussi à prendre possession de poste de commande afin d’améliorer vos points de compétences. Ces postes sont de fait régulièrement pris d’assaut par la résistance. À vous de les tenir en même temps que vous devrez accomplir ces missions.

Brink - succès C'est cadeauVous pourrez aussi acquérir le succès « C’est cadeau ». Pour cela, utiliser vos dernières réserves pour ravitailler un équipier en munitions. Rassurez vous, une fois à sec, un coéquipier va venir vous recharger votre réserve de munitions. En plus, si vous prenez un poste de commandement de ravitaillement, vous pourrez refaire le plein.

Brink - succès Je connais un raccourci…brink - succès Je connais un raccourci… du générateur {JPEG}Une fois arrivé dans le hall avec au centre une sorte de comptoir circulaire, allez vers la gauche, passez derrière le poste de commandement du comptoir et activez le générateur. Vous obtiendrez ainsi le succès « Je connais un raccourci… ». Cela vous permet d’ouvrir un raccourcis dans la carte vous donnant accès directement au hall supérieur par lequel vous pourrez prendre à revers les méchants qui vous opposent une résistance farouche. Cela est très utile pour finir cette mission avec succès. Ce raccourcis se trouve à gauche du poste de commandement.

Mission 1 version résistance :

C’est simple, les objectifs sont inverses. Empêcher la pose d’explosif sur la porte, puis empêcher la sortie de l’otage avant le temps imparti.

Succès « On gagne un match… comme ça ! » :

brink : succès On gagne un match… comme ça !Comme vous êtes dans le clan de l’équipe qui doit défendre, si vous empèchez l’équipe adverse de poser l’explosif sur la porte, vous gagnerez le succès. En effet, étant dans le camp défensif, il s’agit d’éliminer un attaquant qui accomplit un objectif principal

  Mon point de vue au bout d’une semaine :

Premièrement, j’achète ou pas ? Si vous n’avez pas l’intention d’acheter L.A. Noire, achetez-le.

Autrement, Brink est à jouer en ligne obligatoirement. Il n’a absolument aucun intérêt en mode solo. Et pourtant, c’est mon mode de jeu favori. Par contre, en ligne, il prend une toute autre dimension plaisante car le joueur ont bien acquis l’obligation de jouer collectif. Cela devient un vrai plaisir de jeu.

Autre élément à avoir en tête, l’intelligence artificielle fait que de toute façon, vous n’avez aucune chance face à eux. Ils vont trop vite, ont des réactions imprévisibles et vous ne pouvez que perdre face à eux.

Les premiers niveaux ne sont pas terribles graphiquement et en termes de carte. Dès que nous arrivons dans la partie résistance, Brink est d’une grande, très grande beauté graphique.

Ne vous laissez pas impressionner par l’excès d’ennemis à arriver sur vous. Au début, c’est assez paniquant et déprimant. Brink impose une découverte des cartes approfondie avant de pouvoir évoluer tranquillement. Les 3 ou 4 premières fois où vous arrivez sur une carte nouvelle, c’est la panique. Une fois que vous avez repéré tous les raccourcis, chemins détournés, que vous avez appris à maîtriser les différents objectifs et sous-objectifs des missions, cela devient un vrai régal.

Comme vous avez acquis le fait que vous allez mourir 421 fois par mission, prenez le temps de bien étudier les lieux, les décors.

Maudissez Splash damadge pour les bugs du jeu en ligne qui font que sur certaines parties, c’est impossible de jouer tellement ça lague.

Si vous voulez jouer beaucoup plus facilement, faites les missions dans le camp de la résistance. C’est assez facile dans ce cas d’y arriver.

Enfin, pour terminer, c’est quand même un vrai plaisir de joueur avec des joueurs qui ont compris le concept d’équipe, de groupe.

Portfolio

Brink Brink Brink Brink Brink Brink

SPIP | À propos de ce site | Contact | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

1996 - 2017