Vous êtes ici : Accueil du site > Blog > Jeux vidéo
2 votes

Styx : Master of Shadows par un nul

Mis en ligne le mercredi 11 février 2015 à 23h18, par Jean-Philippe Guihard (Date de rédaction antérieure : 9 février 2015).

 

Styx : Master of Shadows est un jeu d’infiltration avec des éléments RPG, développé par Cyanide Studio.

Styx est un Gobelin vieux de deux siècles... le premier de tous les Gobelins, et maître dans l’art de l’infiltration, du vol, et de l’assassinat. Au plus profond de l’immense tour d’Akenash, là où les Humains et les Elfes dissimulent et protègent l’Arbre source de l’Ambre, se trouve la meilleure chance pour Styx d’amasser une vraie fortune et, peut-être, d’en découvrir un peu plus sur ses origines.

Frayez-vous un chemin vers le sommet de l’immense tour d’Akenash, à travers des niveaux immenses et vertigineux faisant la part belle à la verticalité. Au fil de votre ascension, vous compléterez de nombreuses missions aux objectifs variés comme des assassinats, récupérations d’information, vols d’objets précieux... et reconstituerez petit à petit le puzzle qui constitue le mystère de vos origines.

Les niveaux sont ouverts, et les objectifs peuvent être remplis de diverses manières : vous êtes ainsi entièrement libre de choisir le meilleur chemin à emprunter, et la meilleure stratégie à appliquer pour atteindre et remplir vos objectifs de mission. Mais gardez à l’esprit que vous êtes un Gobelin : quand votre cible fait deux fois votre taille – parfois plus – mieux vaut s’en débarrasser silencieusement, et dans son dos !

 

Styx : Master of Shadows par un nul {JPEG}Styx Master of Shadow - Maître des ombres est sorti en octobre 2014 assez, trop, discrètement. Quelle idée que de programmer une sortie en plein déferlement de jeux triple A. En plus, on ne peut pas dire qu’il y ait eu beaucoup d’informations à filtrer, ni de trailer et autre campagne publicitaire.

Il est en vente en ligne pour xbox One, PS4 et PC. N’hésitez pas à l’acheter, y compris pour soutenir la sortie de ce jeu édité par un studio français. Pour autant, Styx est un très bon jeu d’infiltration avec un environnement néo-gothique agréable.

Styx : Master of Shadows - compétences {JPEG}Styx : Master of Shadows comporte également des mécaniques tirées du jeu de rôle. L’Ambre qui s’écoule de l’Arbre Source vous procure des pouvoirs hors du commun qui vous seront d’une aide précieuse, comme la possibilité de vous rendre invisible aux yeux de vos ennemis, ou encore de générer des clones « jetables » de vous-même !

Styx : Master of Shadows par un nul - rejouer les missionsAlors que vous gagnerez en expérience, vous pourrez débloquer de nouvelles compétences dans 6 arbres de talents. Vous pouvez par exemple développer votre futilité, votre agilité, mais aussi votre équipement, et vos assassinats. Chacune de ces compétences a 4 niveaux d’amélioration.
En outre, vous pouvez aussi rejouer les différents chapitres afin de gagner des points de compétences et ce, avec des niveaux de difficulté permettant de satisfaire les différents styles de jeux de chacun.

Explorez les niveaux de fond en comble : vous y découvrirez non seulement des bribes d’information concernant votre passé, mais encore et surtout de précieux trésors à dérober, et notamment de jetons plus ou moins cachés ici et là.

Concrètement, et parce que je suis vraiment mauvais à ce type de jeu d’infiltration, voici quelques éléments à prendre en considération pour réussir ce jeu dans sa totalité.

  • Cela va sans dire, prenez votre temps ;
  • Étudiez l’environnement car il y a toujours des solutions ;
  • Glanez les collectibles dès que possible ;
  • Étudiez bien les gardes car certains sont relativement myopes, mais avec une ouïe fine ;
  • Choisissez votre parti-pris : soit tout récolter et donc visiter tous les lieux. Cela va impliquer d’éliminer des gardes ;
  • Soit d’essayer de faire tous les objectifs sans aucun contact avec les gardes impliquant d eme pas visiter tous coins et recoins du jeu.
  • Sauvegardez manuellement ;
  • Enfin, détendez-vous, ce n’est qu’un jeu !

Styx : Master of Shadows vision d'ambre {JPEG}Pour une première partie, usez et abusez de la possibilité offerte par la vision d’Ambre afin de mettre en évidence les options du contexte, et ce, dès le début. Vous pourrez ainsi repérer les caches des contrebandiers et les objets précieux. En plus, cela permet de comprendre la logique des développeurs du jeu et de deviner vers où ils souhaitent nous amener.
Surveillez votre niveau d’ambre afin de ne pas vous trouver à court de ce précieux produit.

Dans le même ordre d’idée, n’hésitez pas à utiliser votre clone « jetable » afin d’aller où vous ne pouvez pas, mais aussi pour détourner l’attention des gardes, déclencher des alertes... Si vous le pouvez, détruisez-le vous-même afin de récupérer l’ambre consommée pour la création et l’animation de votre clone.

Réminiscences :

Ce chapitre est découpé en 3 parties et contient un total de 20 jetons et 1 relique à récupérer. Réminiscences consiste à aller dans sa planque à la fin de ce chapitre et ainsi, pouvoir acquérir de nouvelles compétences.

Réminiscences 1 :

La première partie de ce chapitre est le tutoriel du jeu.

Réminiscences 2 :

tyx : Master of Shadows carte pièces, map Tokens réminiscences 2/3 {JPEG}Vous avez 10 jetons en or à récupérer.

La première est facile à trouver, la deuxième est dans la pièce suivante. Pour les autres jetons, suivez le chemin en explorant les différents lieux de cette zone.

Il y a 3 jetons dans la première grande zone et il vous reste les 5 derniers jetons dans la dernière zone, de l’autre coté du gros mur de séparation.

Réminiscences 3 :

tyx : Master of Shadows carte pièces, map Tokens réminiscences 3/3 {JPEG}Vous avez 10 jetons en or à récupérer.

Une fois dans la zone, montez par l’escalier pour prendre le premier jeton.

Il y a un petit peu plus loin un mécanisme. Il est inaccessible à ce niveau du jeu. Vous pourrez le débloquer dans une mission ultérieure.

Il y a de nombreuses pièces cachées. Fouillez bien tous les lieux pour ce faire.

SPIP | À propos de ce site | Contact | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

1996 - 2017