Vous êtes ici : Accueil du site > Blog > Jeux vidéo
9 votes

SplinterCell BlackList par un nul

Mis en ligne le mardi 17 septembre 2013 à 00h35, par Jean-Philippe Guihard (Date de rédaction antérieure : 30 août 2013).

 

SplinterCell BlackList coverDernière déclinaison de cette série à succès, SplinterCell BlackList nous propose de sauver les États-Unis, et accessoirement le monde, de la menace d’un terroriste. Comme à son habitude, Sam Fisher devra effectuer différentes missions afin de récupérer la fameuse liste noire et ainsi, sauver notre belle planète.

Au delà du scénario on ne peut plus classique, ce jeu repose sur la logique de l’infiltration et propose différentes missions à réaliser sans se faire repérer, sans tuer qui que ce soit tout en respectant un temps maximal.

En tous les cas, achetez-le sans hésitez pour son mode solo, mais aussi coop, notamment en écran splitté, voire son multijoueur même si ce n’est pas mon mode de jeu.

 

Voici quelques éléments qui peuvent vous faciliter la vie dans ce jeu exigeant :

Le premier conseil, c’est d’avoir de la patience et d’attendre que les ennemis bougent d’eux même pour vous laisser le champ libre. Prenez votre temps aussi pour étudier les lieux et trouver des chemins de traverse pour progresser dans vos missions.

Le système de sauvegarde :

SplinterCell BlackList - sauvegarder une partie {JPEG}Les sauvegardes sont automatiques. Pour les missions de la campagne, vous pouvez les commencer et quitter en cours de mission tout en pouvant les reprendre ultérieurement. Quittez toujours juste après un point de sauvegarde et sélectionnez « Revenir à l’écran titre ». Ainsi au prochain lancement du jeu, il vous sera proposé de repartir du dernier point de sauvegarde.

Pour les missions annexes, impossible de les réaliser en plusieurs fois. Il faut tout faire d’une seule traite sous peine d’être obligé de reprendre au début. C’est assez pénible car cela implique d’avoir du temps devant vous pour les réaliser, et ce, surtout si vous êtes comme moi, c’est-à-dire un joueur très très moyen. Il en est de même pour les missions annexes uniquement accessibles en coop.

Les modes de jeu :

SplinterCell BlackList - les styles de jeu. {JPEG}Il y a 3 modes de jeux :

Fantôme :

C’est le mode roi de SplinterCell et celui qui vous rapporte le plus de points. Il s’agit de réaliser les missions sans tuer qui que ce soit et sans vous faire repérer. Il faut assommer, endormir, électrocuter, mais jamais tuer.
Cela implique de la discrétion, de la curiosité pour découvrir les lieux, les chemins de traverse. C’est en tous les cas, mon mode de jeu favori.

Panthère :

Avec ce mode de jeu, vous avez un petit peu plus de liberté car vous pouvez tuer un garde pourvu que vous ne vous fassiez pas repérer. Cela implique que vous utilisez les classiques prises au corps à corps ou toute arme à feu pourvu qu’elle ne soit pas bruyante.

Assaut :

Dans ce dernier mode, il vous faut être rentre-dedans et tuer tout le monde avec du lourd (fusil à pompe, grenade explosive...) Vous pouvez être repéré, violent, et en mot, bourrin même si ce ne sera pas pour autant aussi facile que cela.

Astuces de jeu :

Marquer - exécutez :

SplinterCell BlackList - marquer exécuter {JPEG}C’est la base des joueurs de mon faible niveau. Cela consiste à marquer des ennemis (3 au maximum en même temps) et ainsi de pouvoir suivre leurs déplacements. Pour les marquer, utilisez la touche XBox RB.
Lorsque les marques sont rouges, vous pouvez ainsi éliminer automatiquement ces ennemis marqués via la touche Xbox bouton Y.
En coop, vous aurez aussi la possibilité de faire une exécution simultanée ou double exécution afin de pouvoir éliminer des ennemis lourds. Les 2 joueurs marquent l’ennemi, le premier appuie sur la touche Xbox bouton Y ce qui fait sauter le casque et juste après le deuxième fait de même ce qui place une balle dans la tête du soldat.

Les lumières :

Si vous avez joué à Métro last Light, vous prendrez vite l’habitude de les éteindre d’un coup de pistolet avec silencieux. Cela vous donnera un petit complément d’argent au bout d’un certain nombre de lumières éteintes et facilitera vos déplacements furtifs.
En plus, si vous êtes gêné pour éliminer un garde, tirez dans une lumière et le garde ira voir ce qui se passe vous laissant le temps de l’assommer par-derrière tranquillement. Cela a un inconvénient, cela déclenche une suspicion et donc, vous serez repéré de ce fait.

En tout état de cause, évitez au maximum d’être dans la lumière pour ne pas vous faire repérer.

Cacher les corps :

Dès que vous éliminez un garde ou un chien, cachez son corps, si possible dans un container ou une pièce afin de ne pas vous faire repérer par ses collègues. Cacher ce corps dans un container ou autre placard vous donne des petits bonus en fin de mission. Pour autant, toutes les missions n’ont pas d’endroits spécifiques à disposition pour les corps. Dans ce cas, cachez-le dans un endroit peu éclairé et peu passant. Dès que vous aurez la possibilité d’une dissimulation spécifique, le dialogue affichera les indications idoines.

Appelez vos ennemis :

Dans de nombreuses situations, il est conseillé de se cacher au bord des portes, suspendu au plafond, au rebord de fenêtre, pont... puis d’appeler l’ennemi afin qu’il vienne voir ce qui se passe et ainsi, vous pouvez l’assommer tranquillement. Pour ce faire appuyez sur Xbox bouton Back.

Vous pouvez aussi utiliser l’émetteur de bruit disponible via l’arbalète afin d’éloigner un garde, ou au contraire, de l’alerter afin qu’il vienne vers vous. Cela peut être très pratique quand 2 gardes ont une fâcheuse tendance à ne pas vouloir se séparer. Vous envoyez un des deux au fond et assommez le deuxième pendant ce temps. Vous avez un exemple dans la vidéo « Repaire de pirates » à 1 minute 24.

Si par contre, la consigne de la mission est de ne pas vous faire repérer, de ne pas interagir avec l’ennemi, il va sans dire que vous n’utiliserez pas cette option.

Les ennemis :

SplinterCell nous propose différentes classes d’ennemis. En plus des classiques soldats, vous rencontrerez des gardes lourds. Pour cette classe, le mieux est de les éviter ou de les éliminer en leur sautant dessus. Si vous ne pouvez accéder à un point haut, la difficulté sera de bien aller dans leur dos sans vous faire repérer au dernier moment. J’ai remarqué que la position la plus sure est de rester à 90° de leur colonne vertébrale pour avoir la meilleure chance d’y arriver. Autre façon de faire, le traditionnel rebord de fenêtre qui reste très efficace. De manière générale, évitez les sauf dans les missions annexes dans lesquelles vous devez éliminer tous les ennemis d’une zone.
Si vous jouez en coop, vous pouvez tenter une double exécution. Pour cela, il faut que les 2 joueurs marquent le soldat et lance cette double exécution ensemble. Le premier tir fera sauter le casque et le deuxième la tête.

Méfiez vous enfin des soldats lourds qui font du bruit avec leur bouche. Ces derniers sont équipés de masque à gaz et donc, sont insensibles aux flèches de gaz soporifiques, ainsi qu’aux grenades. Vous en trouverez régulièrement, écoutez bien leur bruit si caractéristique.

Vous croiserez aussi des chiens qui sont une vraie plaie dans ce jeu. Ils vous repèrent grâce à leur odorat et ont une fichue habitude de farfouiller un petit peu partout. Il vous faut donc vous en débarrasser avec une décharge électrique ou un carreau soporifique si vous avez à rester dans un endroit pendant un certain temps. Si vous ne faites que passer, évitez les..
Pensez bien à cacher leur corps car leur maître va systématiquement partir en chasse de son animal dès qu’il ne verra plus.

Vous rencontrez aussi les super soldats d’élite qui sont en fait votre double. Ils sont armés jusqu’aux dents et possèdent eux aussi les fameuses lunettes de couleur rouge. Méfiez-vous en comme de la peste car ils vous repèrent très facilement et ils sont très difficiles à éliminer furtivement. Si telle est l’option, l’élimination aérienne ou le bord de fenêtre, le gaz soporifique en grenades ou flèches restent les procédés les plus efficaces.

Les améliorations :

SplinterCell BlackList - améliorer le Paladin {JPEG}En plus de pouvoir améliorer votre combinaison, vos gadgets et armes, vous pouvez aussi améliorer les capacités du Paladin, l’avion cargo qui vous sert de base. N’hésitez pas à le faire en achetant notamment les améliorations du cockpit (débloque le radar dans le HUD) et de la salle de contrôle et commandement (révèle la position des cibles à capturer et de tous les objectifs secondaires).

Étudiez les lieux :

SplinterCell Blacklist repose sur la possibilité qui nous est donnée de passer par de multiples endroits et éléments du décor. Vous pouvez vous accrocher à beaucoup d’éléments pour vous déplacer, que ce soit des rebords de fenêtre, des tuyaux, les murs. En fait, le but du jeu est de ne pas passer par les endroits évidents, mais de toujours contourner, se cacher, se pendre, s’accrocher. Sam Fisher est un véritable acrobate à la musculature hors norme.

Il y a donc toujours un chemin caché à parcourir pour vous échapper du traquenard dans lequel vous vous êtes mis. À vous de bien observer, étudier pour vous en sortir.

Le système de calcul de points :

Ce système assez complexe est multifactoriel. Il prend en compte en toute logique le niveau de difficulté, mais aussi le temps mis pour réaliser la mission, le mode de jeu (fantôme, panthère ou assaut).

SplinterCell Blacklist - le système de score {JPEG}Par exemple, sur la copie-écran, la partie de gauche est effectuée en difficulté « normale » et à droite, en « perfectionniste ». Comme vous pouvez le constater, un ennemi non alerté rapporte 150 en normal et 250 en perfectionniste. De même, la neutralisation rapporte 125 en « normal » et 225 en perfectionniste. En plus, comme vous pouvez le constater, l’efficacité est liée au nombre d’ennemis que vous n’alertez pas (29 pour 450 points dans un cas et 18 pour 250 points de l’autre) en n’oubliant pas que les 450 sont gagnés en difficulté normale.
L’efficacité repose sur le temps et le nombre d’ennemis non alertés couplé au nombre de neutralisations furtives effectuées, et tout cela pondéré par le niveau de difficulté.

SplinterCell BlackList - l'efficacité {JPEG}Comme il est précisé dans le manuel du jeu d’ou l’intérêt du RTFM), l’autre facteur concourant à la meilleure efficacité est le fait de neutraliser un groupe de gardes d’un seul coup avec l’aide d’une grenade soporifique par exemple. Dans le même ordre d’idée, les ennemis évoluant par groupe, si vous vous faites repérer par un membre d’un groupe, celui-ci va prévenir tous ses coéquipiers et diminuer fortement votre niveau d’efficacité.

Pour résumer, moins vous alertez de gardes, moins vous en neutralisez, plus vite vous irez et meilleure sera votre efficacité. Le critère principal d’efficacité semble être le fait de s’occuper de plusieurs soldats d’un seul coup et non d’ennemi seul.

En tout état de cause, concentrez-vous sur un seul mode de jeu.

Discrétion et futilité :

Si vous voulez jouer en mode fantôme, ou plus généralement être discret, il faut ne pas vous faire repérer tout au long de la mission. C’est même une des caractéristiques des missions Grimm.
Pour ce faire, évitez tout début de repérage, ne tirez pas dans les ampoules, les caméras, les robots et fuyez les chiens.
Faites la mission en une seule tentative. Si vous vous faites repérer, relancez la mission complète et non le dernier point de passage.

Clé USB, portable et ennemi à appréhender :

Lors des différentes missions, vous pouvez aussi ramasser des clés USB, pirater des portables et appréhender des gardes qui sont recherchés par les autorités américaines. Ces éléments sont mis en évidences lors de vos déplacements dans la mission. Pour voir ces indications paraitre, n’hésitez pas certaines fois à vous promener aux alentours du chemin principal pour les trouver.
Ainsi, dans la mission « Dépôt ferroviaire », le portable se cache dans la tour du deuxième sniper et n’est visible que si vous vous approchez de cet endroit. Or, cette tour n’est pas sur le chemin que j’ai emprunté et j’ai donc dû refaire cette mission afin de trouver ce portable.

Dans le même ordre d’idée, ne finissez pas la mission s’il vous manque un élément, notamment, pour les missions de Kobin. Laissez toujours un garde vivant et trouvez les éléments qui vous manquent. Dans la négative, la mission se conclut automatiquement dès le dernier garde maîtrisé.

Fort Hawkins

Voici une mission que j’ai rejouée au moins 720 00 fois ayant de gros problèmes, notamment, pour la clé USB. Je souhaitais la réussir en fantôme complet.

Mine de diamants

Cette mission fait parti de celles que nous donne Grimm.

Passage de frontière

Cette mission de Grimm m’a une nouvelle fois posé de gros soucis. Faites bien attention à la fin à ce que l’ennemi à appréhender ne soit pas dans la lumière.

Repaire de pirates

Nouvelle mission repaire de pirates qui, une fois de plus, m’a posé beaucoup de soucis. En fait, le problème principal a été de capturer l’ennemi lourd. Voici le résultat avec comme toujours la clé USB, le portable et le soldat à appréhender.

SPIP | À propos de ce site | Contact | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

1996 - 2017