L’utilisation d’éléments du milieu marin dans la philosophie snoezelen lors de la prise en charge d’enfants présentant le syndrome du bébé secoué.

VOYER Clotilde

Haute Ecole Paul-Henri SPAAK
Communauté Française
Institut d’enseignement supérieur paramédical

150, rue Royale
1000 Bruxelles

Juin 2005

Mis en ligne le jeudi 30 juin 2005 à 12h01, par Jean-Philippe Guihard

Résumé :

La maltraitance infantile est un fléau qui reste encore bien tabou dans notre monde. Il est effectivement difficile d’imaginer comment des parents, des proches d’un enfant, peuvent imposer des maltraitances, quelles qu’elles soient à leurs petits bouts.

Aujourd’hui, sur notre planète, des milliers d’enfants sont touchés par de mauvais traitements. Tout juste commencent-ils à goûter à la vie qu’ils se voient être, du jour au lendemain, pour la majorité d’entre eux, déficients. Effectivement, maltraiter un enfant, que ce soit psychologiquement ou physiquement laisse de nombreuses séquelles bien trop souvent irréversibles.

Un enfant déficient reste avant tout un enfant à part entière qui a le droit à son développement personnel, de faire ses propres expériences, de goûter aux bonheurs que la vie peut lui offrir.

Ces enfants doivent se développer mais encore faut t-il leur en laisser la possibilité. Dans ce travail de fin d’étude, nous avons voulu donner la possibilité, à deux jeunes bébés frappés du syndrome du bébé secoué (ou encore appelé traumatisme crânien du nourrisson), d’expérimenter, de découvrir et de se développer dans une ambiance marine tout aussi apaisante que chaleureuse.

Cette chaleur, cette relaxation, nous avons souhaité l’offrir à ces jeunes enfants qui en ont été privés bien trop tôt…

Ce mémoire sera divisé en six parties bien distinctes :

Dans la première, nommée Synthèse, vous trouverez des indications théoriques quant au syndrome du bébé secoué. Vous y trouverez aussi des explications sur le concept « snoezelen », concept relatif au bien être que nous utiliserons lors de nos prises en charge avec les bébés. Puis, vous trouverez La question problème, question à laquelle nous avons souhaité répondre en réalisant ce mémoire. Dans la troisième partie, Méthodologie, vous pourrez lire des informations relatives au centre William Lennox, lieu où nous avons pu rencontrer les bébés et effectuer nos prises en charge. Vous y trouverez aussi la méthodologie d’intervention quand aux prises en charges effectuées. Dans la partie Expérimentation, vous trouverez le déroulement de chaque séance réalisée ainsi que les résultats obtenus. Dans la partie de Discussion, nous tenterons une analyse des résultats observés. Par la suite, nous avons souhaité vous faire part de notre recul par rapport aux prises en charges effectuées, par rapport à leur méthodologie d’intervention. De ce fait, nous avons établi une partie « Et si c’était à refaire… »…

SPIP | À propos de ce site | Contact | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

1996 - 2017