L’accompagnement ergothérapeutique en SSRA, un soutien lors du retour à domicile.

Rocher François

Institut de Formation en Ergothérapie de Rennes

UE 6.5 S6

Evaluation de la pratique professionnelle et recherche

Rocher François

Mai 2014

Directeur de mémoire : Jean-Philippe Guihard

Mis en ligne le mercredi 16 juillet 2014 à 18h30, par Jean-Philippe Guihard

Résumé :

En France, il a été récemment estimé à 3.8 millions le nombre de personnes ayant une consommation d’alcool dite « à risque ». Ce qui fait de l’addiction à l’alcool une préoccupation de santé publique nationale majeure. Dans ce contexte de nombreuses structures comme les SSRA, Soins de Suite et Réadaptation en Addictologie mettent en oeuvre divers services de soin. Pour autant, le nombre de rechutes suite à ces hospitalisations reste conséquent. Le fait est que lorsque ces personnes retournent à domicile, il arrive un moment où l’alcoolisation se réitère. Que pouvons-nous proposer, en tant que professionnels de santé, en tant qu’ergothérapeute, aux personnes dans cette situation ? Le témoignage de quelques personnes actuellement en soin et ayant vécu un retour à domicile permettra de cerner l’influence de l’environnement sur le maintien de l’abstinence. Leurs expériences et leurs avis sur ces questions interrogent nos pratiques de soin et permettent une constante adaptation de nos orientations thérapeutiques.

Mots clés : Addiction, Alcool, SSRA, Ergothérapie, Retour à domicile

Abstract :

Recently, in France, it was estimated that 3.8 million people have a dangerous level of alcohol consumption. That’s why alcohol abuse is an important public health issue. In this context, many institutions like rehabilitation centers offer many health services. However, the number of relapse after treatment is still important. The fact is when these people go home ; there is a point when alcohol abuse starts again. What can we do, as health professionals, as occupational therapists, to help these people ? Some testimonies were collected from people during their treatment, about their experiences after returning home. They allow us to understand the impact of the home environment on the relapse risks. Their experiences and their opinions make us wonder about our practices and help us to rethink our therapeutic orientation.

Key words : Addiction, Alcohol, Rehabilitation center, Occupational Therapy, Return home.

SPIP | À propos de ce site | Contact | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

1996 - 2017