Vous êtes ici : Accueil du site > Blog > Livres
1 vote

Christopher Moore - Le sot de l’ange : Un chaleureux conte de Noël et d’épouvante

Mis en ligne le samedi 23 octobre 2010 à 15h00, par Jean-Philippe Guihard

Christopher Moore - Le sot de l'angeVoici la « suite » du lézard lubrique de Melancholy Cove. Les personnages principaux sont de nouveaux présents en la personne de Théo, le sous-shérif, de ce qui est devenu sa femme - la fameuse ex compagne de Conan le barbare qui est toujours aussi schizophrène, la psychiatre et j’en passe pour ne pas allonger le propos.

Nous sommes à la veille de Noël et débarque à l’improviste l’archange Gabriel. Pour ceux qui ont lu « L’agneau » du même Christopher Moore, ils seront en terrain connu. En clair, cet l’archange est plutôt du genre pas très au point dans les missions qui lui sont confiées et nous le verrions bien chanter à tue tête la chanson éponyme. Molly, la fameuse héroïne de la série culte « La jeune Amazone » a arrêté ses neuroleptiques, Théo a repris la fumette et tout ce beau monde va se rencontrer autours de la douce fête de la nativité, festivité qui va virer au cauchemar.

Toujours est-il que cela va être un bazar innommable dans la petite ville de Melancholy Cove. Gabriel doit réaliser un miracle pour un des enfants de la ville. Or, ironie du sort pour Gabriel, un enfant a assisté à la mort du Père Noël à coup de pelle. Vous imaginez le drame pour cet enfant persuadé de la réalité du père Noël : « s’il te plaît seigneur, ressuscite le ! » implore-t-il afin de pouvoir avoir ses cadeaux tant attendus. Ni une, ni deux, notre archange se met au travail, mais vous vous doutez bien, que cela na va pas être très au point. À vous de lire la suite.

À titre personnel, j’ai largement préféré Le lézard lubrique de Melancholy Cove quand bien même celui-ci est rafraîchissant et tout aussi déconnant. Je pense qu’il aurait pu être écrit en tant que nouvelle dense et rigolote ; surtout que les américains n’ont pas l’a priori stupide de nombres de Français qui ne concidèrent pas le genre « nouvelle » comme noble.

Moore, Christopher. Le sot de l’ange : Un chaleureux conte de Noël et d’épouvante. Trans. Luc Baranger. Paris : Calmann-Lévy, 2006.

2 Messages de forum

SPIP | À propos de ce site | Contact | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

1996 - 2017