Vous êtes ici : Accueil du site > Blog > Livres

Antoine Chainas - 2030 : l’odyssée de la poisse

Mis en ligne le vendredi 17 septembre 2010 à 19h15, par Jean-Philippe Guihard

Antoine Chainas - 2030 l'odyssée de la poisseVoici donc le dernier Antoine Chainas qui nous revient dans la prolixe série du Poulpe. Heureusement, nous ne pouvons qualifier de même ce livre. Le titre fait explicitement à 2001, l’Odyssée de l’espace qui sert de trame de référence tout au long des pérégrinations du Poulpe.

L’histoire se situe en 2030 et notre brave Poulpe a maintenant 70 ans. Que peut-il donc bien lui arriver en cette belle année 2030. Antoine Chainas plante le décor dans la région parisienne et dans une France dominée par une entreprise qui a créée des Omnimorphes loués à qui veut pourvu que celui-ci en ait les moyens. La caractéristique principale de ces Omnimorphes est de pouvoir être « pénétrés » par des humains qui se trouvent ainsi psychiquement à l’intérieur du corps de ces Omnimorphes, profitant des avantages de ces corps jeunes tout en conservant leurs sensations personnelles. En clair, ce sont des enveloppes charnelles à louer pour tirer son coup lors de ce que Antoine Chainas appelle des Porn-incarnation. Notre Poulpe national et sa femme gagnent à la loterie nationale et obligatoire une séance de ce Porn-incarnation. Ils se rendent alors pour leur séance et louent les services d’un couple d’Omnimorphes pour s’éclater et retrouver ainsi une jeunesse lointaines. Malheureusement, le Poulpe apprend le lendemain que le Omnimorphe dans lequel sa femme s’était incarnée et qu’il avait possédée a été tué. Sur ce, je me tais, n’en disant pas plus quant à l’intrigue de ce Poulpe.

Le format propre au Poulpe ne donne pas l’espace nécessaire pour décrire les ressorts psychologiques des personnages, ni pour expliciter ces Omnimorphes, mais Antoine Chainas nous plonge dans un univers charnel où ces clones ont comme particularité de ne pas avoir de souvenir. Ils ont été conçus que comme enveloppe physiologique de plaisir. Peut-on alors les considérer comme digne de respect, sont-ils autre chose que de la viande, des esclaves sans conscience puisque sans souvenir. Ces êtres ahistoriques de ce fait n’ont pas le sentiment de la propriété privée, ne connaissent pas la peur de la mort, de la souffrance car il n’y a pas d’inscription, d’incorporation, du sentiment, de l’affection. Alors que va faire le Poulpe dans cette galère à son âge ? À vous de le découvrir tout au long de la lecture de ce Poulpe de science fiction !!

Antoine Chainas nous invite à (re)trouver les références qu’il a placé ici et là dans son livre (http://zymansky.over-blog.com/article-interferences-56617903.html). Je ne les ai pas toutes trouvé, loin s’en. En tous les cas, il y a une référence qui manque à l’appel dans sa liste, celle à « Six pied sous les vivants ». En outre, la référence à Anaisthêsia est plus qu’évidente.

Le Poulpe est de retour et une bonne surprise.

Chainas, Antoine. 2030 : l’odyssée de la poisse. Paris : La Baleine, 2010.

Voir en ligne : Le blog d’Antoine Chainas

SPIP | À propos de ce site | Contact | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

1996 - 2017