Des compétences tutorales en formation initiale des ergothérapeutes : pratiques et représentations

MEUNIER SCHOEN Pierrette

Collège Coopératif en Bretagne

DIPLÔME DES HAUTES ÉTUDES EN

PRATIQUES SOCIALES

Formateur Spécialisé en Ingénierie de Formation

Titre Homologué de niveau II

(JO 27.03.03-Code NSF 333p)

Coopérateur de recherche : Jean-Claude COULET

Mis en ligne le samedi 9 juin 2007 à 15h41, par Jean-Philippe Guihard

Résumé :

Dans la formation d’ergothérapeutes, cohabitent deux pôles chargés de l’enseignement et des apprentissages. L’un où se sont principalement des savoirs déclaratifs, méthodologiques et déontologiques qui s’acquièrent ; l’autre, où au contact de situations professionnelles, ce sont des savoirs pratiques et des savoirs d’action qui se transmettent. Or, que savons-nous de la conduite de ces apprentissages, de l’organisation de ces enseignements sur le terrain ? C’est à partir de cette question, que nous avons voulu comprendre et mettre à jour les pratiques tutorales, peu explicitées, dans le contexte de la formation. Le tuteur de stage, en ergothérapie, est un professionnel bénévole, qui n’a comme guide, que son savoir expert, et les procédures envoyées par les instituts de formation.

Ce mémoire propose de dégager les compétences tutorales produites en stage, afin de réfléchir les actions pédagogiques, de les formaliser pour permettre une meilleure articulation des apprentissages, apportant une meilleure cohérence au dispositif.

Mots Clé :

Tuteurs de stage, pratiques tutorales, formation, apprentissages, compétences, représentations, pédagogie, ergothérapie.

SPIP | À propos de ce site | Contact | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

1996 - 2017