jp.guihard.net
http://www.jp.guihard.net/spip.php?article118
Rapport de recherche soutien à domicile et ergothérapie
mardi, 4 janvier 2011 / Jean-Philippe Guihard

soutien à domicile et ergothérapieINTRODUCTION

Le groupe REUNICA et l’Association ADERE, constatant une convergence dans certaines de leurs options, ont été amenés à mettre en œuvre le travail de recherche action que présente ce rapport.

Le cadre des orientations prioritaires de l’action sociale du groupe REUNICA s’inscrit dans l’accompagnement de l’autonomie : la prévention de son déclin, sa préservation liée au maintien au domicile, le soutien de sa perte dans les structures collectives ou de personnes handicapées vieillissantes. L’action sociale intervient également dans les situations de rupture. Pour ce faire, le Groupe REUNICA met en place et soutient des projets, régionaux ou nationaux, permettant d’apporter une aide auprès d’un grand nombre de personnes et s’inscrit dans une démarche de conseil pour la recherche de solutions durables. Les expérimentations menées par REUNICA ont pour but de mettre en œuvre des actions traduisant les valeurs d’humanisme et de solidarité du groupe. Par ailleurs, elles permettent de vérifier la pertinence des actions menées, dans la perspective éventuelle de les intégrer dans l’offre de prestations sociales.

L’Association pour le Développement, l’Enseignement et la Recherche en Ergothérapie a pour objet de contribuer par tous moyens au développement de l’ergothérapie, notamment en dispensant un enseignement théorique et pratique, conformément à la réglementation en vigueur concernant particulièrement la préparation au Diplôme d’Etat d’Ergothérapeute, et en organisant tous travaux de formation et de recherche en ergothérapie. Pour ce faire, elle s’organise en un Institut de Formation et un Département de Recherche et de Formation Continue.

Dans le compte rendu de la réunion du 12 juillet 2007, le groupe social de REUNICA précise le contexte de son engagement dans un partenariat avec l’ADERE : « Nous avons constaté que la prévalence des prestations humaines dans le maintien à domicile était non satisfaisante voire même pouvait générer des effets pervers. En effet, une assistance trop poussée peut contribuer à une augmentation de la dépendance. A l’issue de la réunion de travail du 12 juillet réunissant les acteurs principaux des journées d’ergothérapie, il a été décidé de créer un groupe de travail ayant pour finalité d’étudier la faisabilité d’actions innovantes dans le cadre du soutien à domicile, notamment de réorienter notre action sur 2 axes : les aides permettant de sortir du domicile et celles concernant l’adéquation de ce dernier aux handicaps présents ou à venir de son habitant ».

Le département social de REUNICA, en les personnes de Joël-Robert HANSCONRAD, Christian BRUGEILLES et Sandrine CAUVIN, et le Département de Recherche et de Formation Continue de l’ADERE, en les personnes de Nicole SEVE-FERRIEU, Frédéric MORESTIN, Elisabeth HERCBERG et Philippe MEEUS, ont élaboré un plan de mise en œuvre d’un projet de recherche action relatif au Soutien A Domicile des personnes âgées de 75 ans et plus et le rôle que pouvait y apporter l’Ergothérapie. Ce projet de recherche action est dénommé SADEER.

Dès son lancement le 7 juillet 2008, SADEER visait trois objectifs :

Le présent rapport présente la mise en place du projet de la recherche action, les outils et le protocole utilisés, ainsi que les résultats obtenus. Il est complété par une analyse et une synthèse des résultats.

<span class='spip_document_280 spip_documents spip_documents_left' style='float:left; width:280px;'>
<img src='http://www.jp.guihard.net/IMG/jpg/reunica-adere.jpg' width="280" height="240" alt="soutien à domicile et ergothérapie" title="soutien à domicile et ergothérapie" /></span>